Evaluation de départ

Procédure d’évaluation

Il s’agit d’une évaluation sur ordinateur d’une durée d’environ 45 minutes.

- il s’agit d’un test d’évaluation de capacités et d’aptitudes et non d’un acte de formation ;

- le test précède la formation et les personnes testées ne sont pas des élèves (pas encore) même

s’ils disposent plus ou moins de compétences et d’aptitudes ;

- les réponses attendues ne sont pas à interpréter autrement qu’au travers l’objet visé par l’évaluation

(évaluer des capacités) et non pour leur justesse en elle-même [par exemple lorsque l’on teste

la capacité à prendre une décision on n’évalue pas la valeur de cette décision, mais seulement

la capacité de la personne à s’engager dans cette décision] ;

- il n’y a pas de « pièges » dans les situations présentées, la personne testée doit simplement se placer

en tant que conducteur du véhicule d’où la situation est filmée ou photographiée ;

- les questions posées ne sont pas des questions à traiter comme des questions de l’épreuve type ETG,

c’est-à-dire « je dois faire ceci ou cela », mais comment je perçois cette situation ;

- les questions à partir des situations filmées doivent être traitées en tenant compte de la dynamique

de cette situation, c’est-à-dire en tenant compte des données de mouvement avant l’arrêt

sur image ; l’aspect statique de l’arrêt sur image ne doit pas faire analyser la situation comme

une diapositive de code.

• Les capacités et connaissances sensori-motrices

• Les capacités de compréhension et de traitement

• Les aspects émotionnels et affectifs

• Les facteurs de volonté

• Les capacités de perception, d’analyse et de décision

• Les capacités d’attention et de mémoire de travail

Le test se divise en 2 parties :

- le questionnaire,

- l’analyse des capacités cognitives en situation, sur support photos et vidéos.

Les catégories de compétences évaluées

Seules les questions présentées ci-dessous font l’objet d’attribution de points.

Les autres relèvent de l’information simple à destination de l’établissement et des enseignants.

Évaluation

Questions Critères évalués:

1. CAPACITÉS DE TRANSFERT ET CONNAISSANCES SENSORI-MOTRICES

a. Habiletés

Possession de permis

autre que le B ou permis B annulé

Compétences de conduite et de gestion de situations

de circulation.

Utilisation d’engins à moteur

autre que la voiture

Compétences techniques et situationnelles.

b. Connaissance de procédures

Connaissances des procédures

pour démarrer, s’arrêter,

changer de vitesse

Compétences techniques et situationnelles.

2. CAPACITÉS DE COMPRÉHENSION ET DE TRAITEMENT

a. Compréhension et mémoire à long terme

b. Compréhension des situations

Utilisation d’un deux-roues motorisé,

passager avant d’une voiture

Capacités de perception d’indices.

Compréhension de situations de circulation.

c. Connaissance de procédures de sécurité

Connaissances des règles de sécurité

dans une situation de conduite

(passage d’une intersection)

Connaissance d’une règle de sécurité.

d. Auto-évaluation

Auto-évaluation sur les procédures pour

démarrer, s’arrêter, changer de vitesse

Capacité à s’auto-évaluer sur des procédures de conduite.

3. ASPECTS ÉMOTIONNELS ET AFFECTIFS

a. Intérêt pour la conduite et l’apprentissage

Intérêt et attirance pour la conduite Apprentissage facilité par l’intérêt pour la conduite.

b. Plaisir de conduire et d’apprendre à conduire

Plaisir à apprendre Apprentissage facilité par une émotion positive à l’égard

de l’apprentissage et de la conduite.

Attirance pour la conduite Emotion positive et valorisation.

Peur de conduire Apprentissage facilité s’il n’y a pas de sensation de peur.

Questions Critères évalués

c. Réaction à l’échec

En situation d’apprentissage,

quelle est la réaction face à l’échec

État d’esprit positif : volonté de compréhension, persévérance

État d’esprit négatif : dévalorisation, fuite, critique de tiers.

d. Image de soi, facilité à apprendre

Auto-évaluation sur la facilité

d’apprentissage de la conduite

Capacité à s’auto-évaluer de manière juste.

4. FACTEURS DE VOLONTÉ

a. Sentiment d’auto-efficacité

Satisfaction de sa situation professionnelle

et/ou de ses apprentissages

Le sentiment d’auto-efficacité personnelle facilite

l’apprentissage.

b. Motivation pour la formation à la conduite

Énoncé des raisons pour apprendre

à conduire

Motivation à suivre une formation à la conduite.

c. Persévérance

Pratiques sportives ou culturelles

anciennes et régulières

Implication volontaire et persévérance.

d. Implication, rythme d’apprentissage

Rythme d’apprentissage (fréquence

souhaitée des cours de conduite)

Implication volontaire.

Les situations vidéos Critères évalués

5. CAPACITÉ DE PERCEPTION, D’ANALYSE ET DE DÉCISION

a. Perception et sélection d’indices

S1, S2, S3, S4 Perception et sélection d’indices.

b. Prise en compte des indices

S5, S6, S7, S8 Compréhension de situation.

c. Prévision et anticipation

S9, S10, S11, S12 Capacité de prévision et d’anticipation.

Les situations vidéos Critères évalués

d. Évaluation des distances et des vitesses

S13, S14 Capacité d’évaluation de distances et de vitesses.

e. Prise de décision

S15, S16 Capacité décisionnelle.

f. Vision de l’espace

Q.45, Q.46, Q.47 Capacité visuo-spatiale

Position du véhicule par rapport à infrastructure ou tiers.

Q.48, Q.49, Q.50 Capacité visuo-spatiale dynamique

Évolution du véhicule dans l’espace.

g. Temps de réaction et de traitement

Temps de réponse moyen Efficience du temps de réaction et de traitement cognitif.

Les situations photos Critères évalués

6. CAPACITÉ D’ATTENTION ET DE MÉMOIRE DE TRAVAIL

10 situations présentées durant 4 secondes Exactitude ou erreur sur la prise d’information

Attention dirigée

Mémoire de travail.